Les étudiants des facultés de médecine privées manifestent contre la gratuité de l’enseignement public

Après la grève et le sit-in national des étudiants des facultés de médecine et de pharmacie et des facultés de médecine dentaire publiques devant le Ministère de la Santé le 14 mars 2019, les étudiants de l’université Mohammed VI des sciences de la santé et de l’université internationale Abulcasis des sciences de la santé ripostent et décident de manifester contre la gratuité des études dans les facultés de médecine publiques.

« Cette marche aura pour but d’exprimer notre solidarité avec les étudiants qui souffrent d’un fardeau financier lourd qui commence dès la petite section privée, le primaire privé, le collège et le lycée dans des Missions étrangères et finalement les universités privées, cette discrimination devrait s’arrêter tôt ou tard, si nous on paye, tout le monde doit payer, et les pauvres n’avaient qu’à être riches », affirme Lalla Batoul Berrada, membre du fauteuil des étudiants de la Faculté de médecine Abulcasis.

Moulay El Ghali Fassi Bennis Smires Bennani Benjelloun, étudiant à l’université Mohammed VI des sciences de la santé déclare à Bopress que les étudiants des facultés de médecine privées au Maroc sont prêts à arpenter les rues de la capitale marocaine à bord de leurs voitures en klaxonnant, voire même se diriger vers le Parlement pour contester leurs
droits d’égalité d’obligations financières avec leurs collègues des FMP publiques.

Il rajoute que les étudiants sont déterminés à faire entendre leur voix, en scandant des slogans réclamant la privatisation de tous les secteurs, voire même du gouvernement.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Les étudiants des facultés de médecine privées manifestent contre la gratuité de l’enseignement public"

Laisser un commentaire