Une femme fait don de 25 millions de DH pour la rééducation des supporters du Raja et du Wydad

Une femme vient de faire don de 25 millions de dirhams aux autorités locales pour la rééducation des supporters rajaouis et wydadis afin de faciliter leurs intégration dans la société marocaine.

Les dons fusent tous azimuts, après Najia Nadhir, une femme d’affaires qui a fait une donation de 12 millions de dirhams pour construire des établissements scolaires dans la commune d’Oulad Farès (Settat), c’est au tour de Naïma Aït Ifenza, propriétaire de plusieurs commerces de gros à Derb Omar, de faire de don, cette fois-ce de 25 millions de dirhams au ministère de l’Intérieur pour la rééducation des supporters du Raja et du Wydad.

Naïma Aït Ifenza, entrepreneuse depuis l’âge de 14 ans après la mort de son père Dahmad Aït Ifenza qui lui a légué une fortune estimée entre 60 et 69 milliards de dirhams, n’a cessé de s’imposer à Derb Omar, fief de la bourgeoisie soussie, au point de s’affirmer comme la rivale numéro un de Salwa Akhannouch, une autre femme d’affaires richissime de Casablanca. Naïma Aït Ifenza voit son commerce ralentir chaque week-end, et pour cause, le débarquement des publics rajaouis et wydadis qui contraignent les commerçants à fermer leurs magasins.

Aujourd’hui, elle décide de casser sa tirelire pour assurer la pérennité de son commerce en proposant d’octroyer un don de 25 millions de dirhams aux autorités locales en vue de rééduquer ces adolescents qui sèment hebdomadairement l’anarchie et le désordre à Casablanca.

« Il faut qu’on intervienne rapidement, sinon il serait trop tard. Nous n’allons pas suspendre nos activités commerciales chaque semaine pour faire plaisir à ces adolescents mal éduqués. Il est temps de les civiliser et de  faciliter leur intégration dans la société marocaine. » A confié madame Aït Ifenza à Bopress.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Une femme fait don de 25 millions de DH pour la rééducation des supporters du Raja et du Wydad"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*