«Baghi ntzewej» rebaptisée «Qui veut devenir l’esclave de mon fils?» et diffusée sur National Geographic

«Qui veut devenir l’esclave de mon fils?» est la nouvelle télé-réalité qui crée le buzz et enflamme les réseaux sociaux. Une émission produite par le géant Français, «Cravache-moi».

Sidi Anass, l’heureux élu devra choisir en fin d’émission une des six candidates esclaves, il sera chaperonné par sa mère, qui fera figure de conseillère maquerelle. Les six jeunes participantes quant à elles, devraient faire preuve de soumission et d’obéissance, la plus docile gagnera.

Une compétition qui se déroulera en 5 primes, avec à chaque fois un challenge à relever. Le responsable communication de la boîte de prod a annoncé sur la page officielle de l’émission : «On va commencer soft au début, tout ce qu’il y a de plus normal, des challenges sous le thème « بلاصتك الكوزينة » , « Femme, ta place est à la cuisine ». On mise tout sur le dernier prime qui nous révélera la gagnante».

Une des participantes autorisée exceptionnellement à parler nous confie : «C’est une aventure incroyable. Décrocher un Sid rjal est l’ambition ultime de toute jeune femme marocaine !»

Le prédicateur marocain Moul lFouqia nous explique : «La femme est une bergère qui devra s’occuper de son mari et de son foyer. La vie conjugale est un équilibre. Lui la raison, l’argent, l’autorité et elle les tâches ménagères et surtout l’obéissance! Obéissance et soumission. La religion a été très claire là-dessus. Une émission que j’approuve!»

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "«Baghi ntzewej» rebaptisée «Qui veut devenir l’esclave de mon fils?» et diffusée sur National Geographic"

Laisser un commentaire