Le fauteuil roulant de Bouteflika se présente officiellement aux élections présidentielles de 2019 et 2024

En fauteuil roulant depuis des années, Bouteflika continue à gouverner avec une junte militaire qui lui dicte la politique officielle de la nation dite république, démocratique, populaire, monarchique, royaliste, aristocratique, oligarchique, chkoupistane…

Agé de 81 ans, incapable de bouger et de parler, Bouteflika règne sur un pays où les jeunes onetwothreeistes sont plus intéressés par la cause palestinienne et le Sahara marocain que par la politique nationale. Le régime a tellement réussi par une vaste opération de lavage de cerveau à détourner l’attention des Algériens de leurs vrais problèmes. Bouteflika, même handicapé,  réussit sa mission à merveille. On ne change pas une équipe qui gagne !

Le régime algérien pense la période post-Bouteflika, qui pourrait assurer la relève ? C’est la question qui taraude aujourd’hui les responsables militaires du voisin de l’Est. L’Algérie, qui compte plus 40 millions d’habitants, peine à enfanter un homme capable de reprendre le flambeau. Personne n’en veut, tous les algériens libres ont en tête ce qui est arrivé à un certain Mohamed Boudiaf, assassiné en 1992 par un extraterrestre.

Selon El Ghouroub TV, le régime algérien pourrait être le premier pays dans le monde à se servir de l’intelligence artificielle pour gouverner le pays. En fait, les vautours d’El Mouradia envisagent de valider la candidature du fauteuil roulant de Bouteflika (offert à lui par feu Stephen Hawking) aux élections présidentielles de 2019 et 2024 et pourquoi pas celles de 2029 et 2034 ou président à vie s’il (le fauteuil roulant) faisait preuve d’obéissance et d’inactivité politique.

«Ce fauteuil roulant est plus sage que tous les hommes politiques algériens réunis.» tweete Said Bouteflika frère de Fakhamatouhou.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Le fauteuil roulant de Bouteflika se présente officiellement aux élections présidentielles de 2019 et 2024"

Laisser un commentaire