Bouteflika prend tout le monde de court et publie son prochain discours d’investiture


« Nous regardons et nous écoutons. Le passé est déjà écrit. L’encre est sèche » lance abruptement Bouteflika, citant ainsi la corneille aux trois yeux de Game of thrones lors de son dernier discours d’investiture pour la cinquième fois à la tête de l’Algérie.


En effet, lors de son dernier séjour genévois, le staff médical fait état d’une crise épileptique subit par le Président algérien , or ce dernier et à l’instar de Bran Stark, était en voyage onirique animé de visions prophétiques semblables à celles de la corneille, lui présageant un avenir encore prometteur sur le plan politique.


Un haut responsable algérien affirme: « toute la politique algérienne repose sur les prédictions de Abdelaziz Stark, on l’appelle comme ça maintenant, du haut de son trône de fer, il est notre guide ultime.»
Selon des sources proches du pouvoir, on nous affirme que Boutef ne marchera plus, mais finira par voler. Certains voient déjà dans cette éventuelle ascension céleste une manifestation de la prophétie, un voyage qui se fera sur son fauteuil roulant depuis la grande mosquée d’Alger, traversant son minaret qui atteint pour le coup 265 mètres de hauteur, facilitant ainsi la montée vers le trône divin.
D’ailleurs , Le président vient de sortir un livre faisant allusion à ce voyage « Discours d’outre-tombe », où il était question d’un dialogue avec les morts, plusieurs personnalités ayant marqué l’histoire, en voici un extrait :
« Abdelaziz : Très illustres princes et rois, très éminents dirigeants;
Certes, Mon attitude a été jugée despotique par certains d’entre vous, mais en réalité elle n’est que l’expression de mon désenchantement en découvrant la médiocrité de mes successeurs ..Je suis malgré moi, Le saint sauveur de l’Algérie chérie, je me suis offert en sacrifice pour préserver la patrie.
Me reprochez-vous mon ambition?
Tout homme a le droit de rêver de la conquête du monde : Je suis seul à l’avoir accomplie, cette conquête temporelle, mon règne s’étale sur des années..
Mandela : « ce n’est pas sympa de prendre le temps des autres ».
De Gaulle : Mine de rien il a raison le bouddhiste « Quel homme serai-je si je prétendais me maintenir dérisoirement dans mes fonctions? »
Gandhi : le bouddhisme c’est moi. « Renoncez complètement à ses possessions est une chose dont bien peu sont capables, même parmi les petites gens »
Abdelaziz : renoncer c’est une affaire de lâches, moi, mon plus grand soin, a été d’habituer mon peuple à ne jamais se passer de moi, j’ai été un roi dans une république!
Hassan II : Sacré Oujdi, je resterai ton idole obsessionnelle.. »

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Bouteflika prend tout le monde de court et publie son prochain discours d’investiture"

Laisser un commentaire