FÈS: Un homme tabasse quotidiennement sa femme pour prouver à ses amis qu’il n’est pas amoureux d’elle

Moulay Lahcen est suspecté par ses amis d’être amoureux de sa femme. Son passé comme militant gauchiste, sa femme qui ne met jamais de foulard et ses idées sur la démocratie, les droits de l’Homme et la justice sociale soutiennent ces soupçons.

Moulay Lahcen a essayé tous les arguments possibles, afin de persuader ses amis de la fausseté de leurs propos, eux avec qui il passe pas mal de temps au café «Soumatrit». C’est vrai qu’il aime sa femme mais cela doit rester un secret, et il ne doit jamais accepter qu’on le considère comme étant amoureux d’elle. Un homme marocain ne doit pas être amoureux, surtout de sa femme.

Pour lui, l’affaire est une question de vie ou de mort. Le fait qu’il soit vu comme romantique, amoureux, ou qu’il ait de l’affection pour sa femme est un désastre qui peut lui coûter sa position de force auprès de ses amis. Un homme amoureux peut être aperçu comme féministe, qu’on traitera plus tard d’efféminé ou même d’homosexuel, ce qui met évidemment sa masculinité et sa virilité en jeu.

Alors, pour préserver son rang comme homme marocain digne de ce nom, Moulay Lahcen a décidé de jouer le mâle dominant. Il tabasse quotidiennement sa jeune femme en lui laissant ainsi des traces sur son visage de petit ange. Et chaque soir au café, il raconte ses corrections avec fierté, et sans remords, en rappelant à ses amis sa phrase culte «Entre un homme et sa femme, l’égalité n’existe pas. Soit tu la domines, soit elle te domine. Nos ancêtres berbères disaient que le bât ne pouvait être posé par terre , soit tu le lui mets, soit c’est elle qui te le met.»

About the Author

Boubker Dylan
La guerre ne sert plus à rien, lorsque toutes les femmes sont mortes.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "FÈS: Un homme tabasse quotidiennement sa femme pour prouver à ses amis qu’il n’est pas amoureux d’elle"

Laisser un commentaire