Le groupe BeIN décroche les droits de diffusion du Jour du Jugement dernier

Malgré la multitude de problèmes auxquels il est confronté, surtout les soupçonnes de corruption face à la justice suisse, Nasser Al-Khelaïfi, le président du groupe BeIN poursuit ses conquêtes victorieuses.

Les investissements massifs du président de PSG ne cessent de s’accroître. Après avoir acquis l’exclusivité de la diffusion des appels à la prière pour 5 ans à travers son bouquet «BeIN Sports», le groupe qatari a récemment enrichi son portfolio avec «BeIN PORN HD», une chaîne pornographique, dédiée à la promotion de la culture sexuelle auprès des peuples musulmans.

Mais les ambitions de cette néo-élite des fortunés du Golfe ne s’arrêtent pas là. Ayant monopolisé toutes les manifestations sportives, culturelles, religieuses, politiques, économiques et sociales du monde entier, ils ont mis la barre très haut, et cette fois-ci jusqu’à l’au-delà. C’est dans cette perspective que s’inscrit la dernière initiative menée par Al-Khelaïfi en personne, et qui selon nos sources, a achevé ses négociations avec l’Ange Gabriel. Comme résultat, le groupe BeIN aurait acquis en exclusivité les droits de transmission en direct, des différents phases du Jour du Jugement dernier (yawm alqiyama), y compris le châtiment de la tombe (3adab alqabr).

Il est à noter que même au cours de ces discussions, Nasser Al-Khelaïfi a été encore une fois accusé de corruption par l’Ange Michel, qui était en faveur d’un accord avec Canal+. Mais faute de temps puisque notre monde s’approche de son dernier jour, l’Administration Divine a préféré ne pas lancer d’investigations, même si elle n’a aucun doute sur le caractère corrompu de l’accusé.

About the Author

Boubker Dylan
La guerre ne sert plus à rien, lorsque toutes les femmes sont mortes.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Le groupe BeIN décroche les droits de diffusion du Jour du Jugement dernier"

Laisser un commentaire