Après avoir résisté aux Français de Napoléon, aux nazis d’Hitler, la Russie se prépare pour affronter les Marocains de Lekjaa

La Russie est certainement l’un des territoires les plus durs à coloniser. L’histoire en atteste. Aucun empire n’a réussi à soumettre les russes, protégés principalement par la géographie et le climat.

La plus grande armée française de tous les temps, celle de l’Empereur Napoléon Bonaparte, avait péri avant même de prendre Moscou. Le froid, le typhus et les poux ont vaincu les troupes napoléoniennes qui devraient encore affronter les défenses tsaristes. Les Nazis allemands ont connu à peu près le même sort. L’armée du IIIème Reich n’a pas résisté à l’hiver glacial de l’Est, et a perdu face aux contre-offensives des communistes Soviets.

Toutefois, ces histoires de gloire n’ont pas rassuré les russes, qui devront affronter une troisième compagne menaçant la stabilité et la prospérité de leur Empire. Il ne s’agit pas d’une nouvelle invasion militaire, mais d’un grand déplacement des marocains vers la terre des blondes, comme on préfère appeler les territoires slaves au Maroc. «Après la qualification des lions de l’Atlas pour la Coupe du monde 2018, nous n’avons plus d’autres choix. On doit se préparer pour un déplacement historique. C’est vrai qu’ils ne seront pas armés, mais un marocain avec sa bite est plus dangereux qu’un soldat avec sa kalachnikov.» nous déclare le ministre de la défense russe.

Il continue: «Je connais bien la terreur que les rajaouis et les wydadis peuvent répandre là où ils vont, je les ai moi même recommandés pour résoudre le conflit de Guergarat. L’appellation «Les verts» n’est pas fortuite, ils sont vraiment des sauterelles. Et d’ailleurs tous les marocains ont l’habitude de faire des déplacements en masse inutiles: la Marche verte, les manifestations de «Oui à la Constitution», etc. Alors maintenant qu’il s’agit des blondes et des seins qu’on idolâtre là bas, je ne peux même pas imaginer le scénario».

«Nos ancêtres ont su affronter Napoléon et Hitler, mais notre situation est différente et délicate. Fouzi Lekjaâ n’est pas un chef militaire, et ses troupes ne sont pas une armée régulière ni même des mercenaires. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’on préfère Hitler ou Napoléon à Lekjaâ et ses lions.» conclut le ministre russe, avant d’essuyer son front inondé de sueur.

About the Author

Boubker Dylan
La guerre ne sert plus à rien, lorsque toutes les femmes sont mortes.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Après avoir résisté aux Français de Napoléon, aux nazis d’Hitler, la Russie se prépare pour affronter les Marocains de Lekjaa"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*