Jürgen Habermas : «Abou Bakr Al-Baghdadi est la seule personne qui peut battre le PJD aux élections législatives de 2021»

Figure emblématique de l’École de Francfort et grand vétéran de la pensée allemande, Jürgen Habremas est peut-être le meilleur intellectuel vivant. Âgé de 87 ans, Habermas ne cesse de penser le monde à la lumière d’un héritage qui participe à la fois du marxisme et du freudisme.

Bopress s’est rendu à Düsseldorf pour rencontrer cette personne très couleur locale, on lui a posé des questions sur la guerre en Syrie, les élections américaines mais aussi sur les dernières législatives marocaines remportées par le parti islamiste le PJD, on lui a même fait part des remerciements qu’on adresse, au nom de tous les marocains, à l’État allemand qui ne cesse de diffuser en clair l’Euro et la Coupe du Monde de football sur ses deux chaînes gouvernementales : ZDF et Das Erste.

Habermas nous a surpris par sa grande connaissance de la politique marocaine, il nous a parlé des années de plomb, du dahir berbère et de d’autres sujets que même un intellectuel marocain aurait ignorés. À la question : «Y a-t-il un parti marocain qui pourrait tenir tête au PJD ?» Habermas répond : «Écoutez, aujourd’hui, le Maroc traverse une ère de décadence à cause de la faillite de l’enseignement, ce qui a engendré l’ignorance. Les islamistes ont profité de la situation pour s’emparer de la scène politique. Et comme disait Schopenhauer, Les religions sont comme les vers luisants: pour briller, elles ont besoin d’obscurité. Un certain degré d’ignorance générale est la condition de toutes les religions, le seul élément dans lequel elles peuvent vivre. Les marocains ne croient plus à la gauche, ni aux idées de la modernité. L’école au Maroc est tellement décadente qu’un élève lambda, en réponse à votre question (Qu’est-ce que la laïcité ?), pourrait vous dire que c’est voir sa sœur s’envoyer en l’air avec quelqu’un sans protester. Je pense que le PJD a encore de beaux jours devant lui, il remportera sans problème les législatives de 2021 et celles d’après, à moins que Abou Bakr Al-Baghdadi ne se présente aux élections, c’est la seule personne qui puisse faire concurrence aux islamistes, il place la barre trop haut en proposant la chariaâ comme idéal politique. Même les pjdistes pourraient voter pour lui.»

Pour accéder à l’intégralité de cette interview, veuillez vous abonner à Bopress PLUS.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Jürgen Habermas : «Abou Bakr Al-Baghdadi est la seule personne qui peut battre le PJD aux élections législatives de 2021»"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*