Amal Sakr s’envole pour RIO pour sauver l’honneur du sport marocain

Après un mois d’entraînements pénibles et s’étant rendu compte de la situation décadente dans laquelle évolue le sport national, Amal Sakr, grande figure de la télévision marocaine décide de se rendre à Rio De Janeiro pour rejoindre la délégation marocaine.

Amal Sakr participera aux épreuves d’halterophilie, un sport qu’elle aime depuis son enfance et auquel elle doit ce statut de la poitrine la plus forte du Royaume. Elle visera la médaille d’or dans la catégorie des moins de 70 Kg, une épreuve qui lui a coûté beaucoup de temps et d’argent. Pour y être admis, la star du cinéma marocain s’est astreinte à des séances d’entraînement quotidiennes des plus épuisantes et des régimes stricts et rigoureux, tout cela sous  la houlette de l’ex-champion olympique américain d’haltérophilie Johnny Sins.

Il est à signaler que, à trois jours de la cérémonie de clôture des jeux olympiques, le Maroc compte une seule médaille de bronze, celle remportée par le boxeur Mohamed Rabii. Il s’agit donc d’un bilan médiocre qui n’est pas à la hauteur des attentes du peuple marocain, et qui n’a pas plu à Sakr, connue pour son patriotisme et son amour du sport.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique