HCP : 92% des étudiants marocains ne sont pas d’accord avec Descartes

Une enquête effectuée par le haut commissariat au plan auprès des étudiants en deuxième année du baccalauréat, toutes filières confondues, montre que 80% des étudiants, stipulent qu’ils ne sont pas d’accord avec le philosophe français René Descartes dans leurs dissertations.

Interrogé par notre correspondante devant la porte du lycée Saddam Hussein à Sebt Gzoula, SìMóOX WelD fàtìmà, étudiant en 5ème année de la deuxième année du baccalauréat filière littéraire, affirme qu’il n’est pas acceptable dans une société telle que la nôtre, d’analyser les idées que nous avons, indépendamment de leur vérité ou de leur fausseté, le fait que Descartes se place « en deçà » du vrai et du faux par une distinction radicale et anti-scolastique de l’esse objective et de l’esse formale est juste absurde ! De son coté, Fàti LòLìTà rajoute que contrairement au philosophe français, l’analyse des idées qui sont dans l’esprit ne devrait pas se faire à la lumière des principes que nous concevons intuitivement comme évidents.

Choquée par cette analyse subtile des deux étudiants, notre correspondante se réveille soudainement de son rêve, et continue la démarche administrative afin de récupérer son compte Facebook, signalé en masse 10 minutes après avoir partagé un documentaire traitant la sélection naturelle et les mécanismes moteurs de l’évolution des espèces.