Le Maroc remporte le prix du meilleur passeport qui ne permet pas l’entrée à son propre pays

Votre passeport est votre clé pour découvrir le reste du monde, ou bien au moins, c’est comme ça que nous aimons y penser, mais en réalité pour beaucoup de personnes, c’est tout autant un obstacle qu’un facilitateur de voyage.

le Henley Passport Index a mis à jour son rapport sur la mobilité mondiale qui examine la puissance du passeport de chaque pays. Un classement du plus au moins puissant, il offre également un aperçu approfondi des tendances de la mobilité dans le monde en examinant les pays que vous pouvez visiter sans visa, ou si vous en avez besoin avec quel type de visa, ainsi que la façon dont les passeports ont changé au cours des 14 dernières années, comment ils se comparent à l’échelle mondiale et pourquoi votre passeport a le niveau d’accès qu’il possède.

Basé sur des données de l’International Air Transport Association (IATA) (la plus grande base de données d’informations sur les voyages au monde) et étayé par d’importantes recherches internes, il révèle que le monde démarre la troisième décennie du 21e siècle avec le passeport japonais occupant la première place pour la troisième année consécutive.

Cependant, et en relation avec la crise globale causée par le SARS-COV-19, le Henley Passport Index a mis à jour son rapport sur la mobilité mondiale en rajoutant cette année une catégorie insolite, qui classe les meilleurs passeports qui ne permettent pas l’entrée dans son propre pays, un classement dominé par le Royaume du Maroc, qui, et après 60 jours de fermeture des frontières, peine à rapatrier ses 27000 ressortissants bloqués à l’étranger.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Le Maroc remporte le prix du meilleur passeport qui ne permet pas l’entrée à son propre pays"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*