Après l’échec du Brexit, le Royaume-Uni organise l’«Élisabexit», un référendum évoquant l’exil de la Reine Élisabeth II vers la station spatiale internationale

Le « Brexit » est une abréviation de « British Exit », désignant la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) Le 23 juin 2016, lors d’un référendum organisé par l’ancien Premier ministre David Cameron, 51,9% des Britanniques ont choisi de quitter l’UE, un choix qui a déclenché des séries d’événements qui jusqu’à présent, ont échoué à faire sortir le Royaume-Uni de l’UE, voici un récapitulatif des événements-post Brexit :  

A la suite du déclenchement de l’article 50 du traité sur l’Union européenne le 29 mars 2017, le Royaume-Uni et les 27 autres pays membres de l’Union européenne se sont donné deux  ans pour préparer la sortie effective du pays. Celle-ci a toutefois été repoussée au 31 octobre 2019. Nommée en juillet 2016 et reconduite en juin 2017, c’est la Première ministre Theresa  May qui mène les discussions sur la sortie de son pays face à une équipe de négociateurs représentant l’UE. Elle a toutefois annoncé sa démission qui a rentré en vigueur le 7 juin 2019.

Après ces séries d’échecs, et afin de distraire l’opinion publique des résultats catastrophiques de leurs mandats,  les politiciens du Royaume-Uni  décident avec unanimité d’organiser un nouveau référendum évoquant l’exil de la Reine Élisabeth 2 vers la station spatiale internationale, un référendum qui permettra au prince Charles de Galles, âgé de 67 ans de se débarrasser finalement du titre du plus vieux prince du monde.