TANGER | Un pénis refuse de se mettre debout après un mois d’inactivité (Ramadan)

Un «homme» marocain résidant à Tanger a été transporté d’urgence à l’hôpital municipal cet après-midi. D’après ses voisins qui nous ont contactés, Si Mohammed, un conseiller d’assurances de 39 ans, a essayé aujourd’hui, sans succès, de labourer sa terre après un mois d’abstinence. L’histoire a commencé vers 15h46 lorsque Simo a déshabillé sa femme dans leur chambre à coucher. Le couple marié depuis 09 ans ne voulait plus attendre jusqu’à la tombée de la nuit, surtout que la journée de l’Aîd était, comme d’habitude, très ennuyeuse.

À 16h31, c’est-à-dire après 45 minutes de préliminaires, l’homme n’a toujours pas eu son érection. On commence à s’inquiéter surtout que Simo est connu pour sa virilité, lui qui s’est habitué à pénétrer tous les trous et à déchirer les draps en emmenant sa partenaire au septième ciel. Un quart d’heure plus tard, il s’évanouit après avoir déclaré à sa femme que peut-être il a perdu ses capacités à cause du long mois d’abstinence. Le couple s’étant mis d’accord de s’abstenir de tous les plaisirs durant le Ramadan, pour faire plaisir à Dieu.

Arrivé aux urgences de l’hôpital, les médecins ont rapidement réagi à ce fléau qui touche à la gent masculine. Toutefois, après plusieurs essais, le médecin en chef annonce la capitulation de l’équipe soignante. Notre journaliste s’est rendu sur les lieux où il a rencontré un infirmier qui nous a déclaré : «Nous avons tout essayé pour sauver sa virilité. On lui a même introduit une bougie dans son anus pour stimuler la prostate, mais en vain. L’homme a commis une grande erreur. Un chômeur de longue durée trouve toujours une difficulté à reprendre le travail. Il en va de même pour un pénis, et c’est d’ailleurs pour cela que les Marocains disent qu’il vaut mieux l’introduire dans la puanteur que de lui apprendre la pesanteur. Pour notre malade, on s’est résolu à lui écrire là-dessus : réservé à la pisse».

About the Author

Boubker Dylan
La guerre ne sert plus à rien, lorsque toutes les femmes sont mortes.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "TANGER | Un pénis refuse de se mettre debout après un mois d’inactivité (Ramadan)"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*