Casablanca : Des milliers de filles se démaquillent pour l’Halloween

Les Casablancais se préparent pour leur première soirée Halloween, la fête aura lieu ce mercredi 31 octobre à Aïn Chock. Les habitants, tous âges confondus, mènent une véritable course contre la montre depuis le week-end dernier pour être à la hauteur des attentes et célébrer ce spectacle comme il se doit.

Qui dit Halloween dit déguisements effrayants. Le problème c’est que Halloween tombe un mercredi cette année au grand dam des Casablancais qui souhaitaient que le 31 octobre coïncide avec un vendredi, le jour du couscous, afin de pouvoir bien s’approvisionner en citrouilles et en navets chez les légumiers du quartier.

Face à cette situation, les jeunes des quartiers casablancais ont décidé d’activer le plan B : servir soi-même de jack-o’-lantern. Ainsi, ils inviteront leurs amis, les mcharmelines de Sidi Moumen, Derb Sultan et Hay Lalla Merien (Casablanca), Hay Rahma, Oued Eddahab et Qariat Ouled Moussa (Salé) à faire partie de la fête et assurer le rôle de la citrouille lanterne. Déjà, quoi de plus effrayant qu’un mcharmel slaoui que la nature a doté d’extraordinaires ressemblances avec les créatures de Texas Chainsaw Massacre !

Mais la grande surprise viendra de l’Association Fatayatch d’Aïn Chock, cette dernière a décidé d’apporter une touche féminine au spectacle d’Halloween. Des milliers d’adhérentes se démaquilleront le 31 octobre pour inspirer de l’effroi et de l’angoisse. Une idée saluée hautement par les organisateurs et qui témoigne de la modestie et de l’abnégation des filles casablancaises.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Casablanca : Des milliers de filles se démaquillent pour l’Halloween"

Laisser un commentaire