Sidi Allal Tazi : Les socialistes inquiets de l’avenir du Brésil après la victoire du candidat fasciste Jair Bolsonaro

Les militants socialistes de Sidi Allal Tazi, ville marocaine située dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, disent craindre pour l’avenir du Brésil après la victoire du candidat de l’extrême droite Jair Bolsonaro aux élections présidentielles.

Kamal Idoukhchouchen, étudiant en première année de licence de biologie à l’Université Ibn Tofail de Kénitra depuis 2010, dénonce une montée en puissance des fascismes et compare la situation politique actuelle à celle des années 1930.

Le camarade, responsable du secteur jeunes du Parti Socialiste Unifié à Sidi Allal Tazi, exhorte les partis politiques, les associations civiles et toutes les personnes se voulant démocrates à organiser un sit-in devant le caïdat local pour protéger la démocratie et les droits de l’Homme.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Sidi Allal Tazi : Les socialistes inquiets de l’avenir du Brésil après la victoire du candidat fasciste Jair Bolsonaro"

Laisser un commentaire