ÉTUDE : 98% des fœtus marocains souhaitent quitter le pays

D’après une étude réalisée par l’université d’Ass-Azzag, une majorité écrasante des fœtus marocains, estimée à 98%, souhaite ne pas voir le jour au Maroc.

L’étude a porté sur un échantillon de quelques 43 091 fœtus et a été supervisée par Thomas Schneider chercheur au département de biologie anthropologique et de génétique de l’université d’Erfurt en Allemagne.

L’étude, qui se veut unique en son genre, a donné des résultats spectaculaires : 98% des fœtus interviewés ont fait part de leur aversion pour le plus beau pays du monde. Ils veulent quitter le Maroc le plutôt possible avant qu’ils ne soient mis au monde.

«C’était une expérience inédite, pour être honnête, je ne savais pas que votre pays était invivable à ce point-là. Quelques fœtus m’ont même supplié que je fasse avorter leurs mamans à leur insu, c’est lamentable, vous imaginez ça ?» confie le docteur Thomas Schneider à Bopress.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "ÉTUDE : 98% des fœtus marocains souhaitent quitter le pays"

Laisser un commentaire