Un jeune de Khémisset décide de ne plus faire le ramadan pour faire plaisir à sa mère

Amine, un jeune marocain de 25 ans, originaire des environs de la ville de Khémisset, est en chômage depuis qu’il a quitté l’université il y a 3 ans. Durant ses cinq années d’études au bout desquelles il a eu sa licence en «Études islamiques», Amine a beaucoup fréquenté les camarades marxistes, ce qui l’a aidé à se débarrasser du fardeau de la religion en dépit de ses études religieuses. Mais malgré cela, il n’a pas rompu une fois pour toutes avec la foie musulmane. Amine exerce toujours quelques pratiques islamiques : il tue les geckos, fait l’équitation, déteste les juifs et observe le jeûne du ramadan.

La maman de Amine, Lalla Zayna, est une femme marocaine traditionnelle de 60 ans. En ayant marre de voir son fils allongé toute la journée comme un lévrier, elle décide de lui imposer de nouvelles règles pour l’inciter à devenir un homme et chercher un travail permanent. Par conséquent, Amine n’a plus le droit qu’à quatre repas par jour, le hammam une fois par semaine, le coiffeur une fois par mois, et 50 DH de recharges téléphoniques mensuellement.

Après le volet socio-économique, Lalla Zayna décide d’exploiter le mois de Ramadan pour attaquer le côté spirituel chez son fils : «tu vas commencer à faire ta prière dans ce mois sacré, et tu vas continuer après. Tu as fais cinq ans d’études islamiques et tu es toujours un infidèle. Si tu ne fais pas la prière, ce n’est pas la peine de jeûner, tu le sais bien».

Amine, étant un enfant qui aime bien sa mère, décide alors de lui faire plaisir et d’exécuter ses ordres à la lettre. Il ne jeûne plus. «Ma mère m’a dit de ne pas jeûner si je n’allais pas faire la prière. J’adore ma mère et j’aimerais épouser une femme comme elle. Je ne peux jamais lui dire non.» déclare Amine à un de nos journalistes qui était assis à côté de lui, le dernier jeudi de Ramadan à 14 :30, autour d’une table où trois jeunes hommes et deux filles mangeaient un tajine au poulet.

About the Author

Dahmad Boutfounast
Je suis un journaliste sérieux et indépendant.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Un jeune de Khémisset décide de ne plus faire le ramadan pour faire plaisir à sa mère"

Laisser un commentaire