ALGÉRIE : 69 ans de prison pour avoir publié un entretien avec une actrice pornographique israélienne

Le tribunal d’Alger a condamné le blogueur Yazid Aït Tnaket à 69 ans de prison pour intelligence avec une puissance étrangère, atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État, à la morale et aux bonnes mœurs.

Le blogueur kabyle, d’origine algérienne, ayant réalisé un entretien exclusif avec l’actrice pornographique israélienne Daphne Rosen en avril dernier, a été condamné à 69 ans de prison, ce vendredi matin, pour intelligence avec une puissance étrangère, atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État, à la morale et aux bonnes mœurs.

Contacté par Bopress, l’avocat du blogueur, Kamel Aït Tiroufine, a dénoncé ce procès qu’il qualifie d’«absurde» et de «kafkaïen».

«Ce procès est une atteinte claire à la liberté d’expression, on est libre de faire des interviews avec qui on veut. Cette affaire montre bel et bien qu’il faudra attendre encore de longues années pour parler de la démocratie et de la liberté d’expression en Algérie », confie l’avocat à Bopress.

Khaled Ben Smaïl, président de l’Association anti-normalisation avec Israël, a, quant à lui, salué cette condamnation. «Écoutez, on ne badine pas avec la cause palestinienne, c’est plus sacrée que toutes nos causes nationales réunies. Les peines sont dignes de Qiblat towwar. Les algériens n’acceptent pas la pornographie, encore moins si elle est sioniste», déclare-t-il à notre envoyé spécial.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "ALGÉRIE : 69 ans de prison pour avoir publié un entretien avec une actrice pornographique israélienne"

Laisser un commentaire