Ennuyée par la photocopie, une stagiaire de l’ENCG se venge et brûle la voiture de son encadrant

La Citroën de l'encadrant de Sofia T. réduite en cendres.

Des photocopies à ne pas en finir, saisies manuelles de quelques données interminables et apporter des tasses de café à ses supérieurs. Telles sont les tâches qu’accomplit quotidiennement une stagiaire de l’ENCG au sein d’une entreprise commerciale très connue au Maroc.

Au bout de 15 jours, Sofia n’en peut plus. La jeune fille, originaire de Salé, ne veut plus être taillable et corvéable à merci. Elle a décidé d’incendier, par vengeance, le véhicule de son encadrant qu’elle n’a pas vu depuis trois semaines.

Arrêtée par la police, Sofia T. a défendu à notre micro sa réaction : «Écoutez, je suis diplômée de l’une des plus prestigieuses écoles du Maroc, l’ENCG, je suis une ingénieure, je suis trop intelligente pour qu’on me charge des corvées les plus humiliantes qui incombent ordinairement à un stagiaire de l’ISTA.».

L’officier de police, lui-même diplômé de l’ISTA, ayant entendu ces propos et s’étant senti humilié, l’a brutalement menottée et trainée jusqu’au fourgon.

 

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Ennuyée par la photocopie, une stagiaire de l’ENCG se venge et brûle la voiture de son encadrant"

Laisser un commentaire