HCP: 96% des filles qui fréquentent la mosquée pour la prière de tarawih espèrent y rencontrer leur futur mari

À l’approche du mois de ramadan, le Haut commissariat au Plan (HCP), présente les résultats d’une enquête réalisée auprès des marocaines célibataires qui fréquentent la mosquée pour la prière de Tarawih.

La note du HCP relève que 96% de ces femmes espèrent trouver le prince charmant soit devant l’entrée de la mosquée ou sur le chemin du retour. En effet, la fréquentation des mosquées par les jeunes croyants triplerait pendant cette période de l’année, ce qui multiplie les chances de faire des rencontres.

Habiba, interrogée pour les besoins de l’enquête, explique : «Je mise tout sur les tarawih de cette année, malheureusement ramadan dernier n’a pas été fructueux. Pourtant, je marche le plus lentement possible. Le même trajet qui me prend 10 min à l’aller, je le fais en 45 min au retour. Je traîne les pieds comme il nous a été conseillé par Oum’youssouf lors des ateliers-coaching préramadan. Oum’youssouf, a eu beaucoup de chance, elle avait rencontré son mari la première semaine de Tarawih.»

C’est dans cette optique que le ministère des Habous et des affaires islamiques, lance un programme ramadanesque «Rajli Hlali» dans certaines mosquées du royaume. Des imams formés seraient en charge d’organiser des speed Dating Halal. Après la prière, les participants auront la possibilité de discuter de différents sujets sauf de sexe ou de politique avec un changement de partenaire toutes les 7 minutes. Une initiative qui ambitionne d’éradiquer sinon de baisser le célibat forcé chez les jeunes musulmans.

1 Commentaire sur "HCP: 96% des filles qui fréquentent la mosquée pour la prière de tarawih espèrent y rencontrer leur futur mari"

  1. Jamais de ma vie que j’ai entendu quelqu’un qui as cette idée pourquoi tu dis qu’ il ya 96% vous hontez pas je suis contre cette idée et tu n’as pas le droit de dire des chses qui ne sont pas réel

Laisser un commentaire