Excès de Dardak : Un cul explose à Ouled Teïma et effraie les habitants

Un cul a explosé vendredi matin à Ouled Teïma (ville de la région Souss-Massa, située entre Agadir et Taroudant) et sème la terreur parmi les habitants, apprend-t-on de l’Équipe de lutte anti-mines des Nations Unies.

L’explosion est survenue vers 8h00 dans le quartier El-Ghlidat (Ouled Teïma), elle était d’une intensité tellement énorme qu’elle a retenti dans toute la ville soussie. Dans un premier temps, les habitants ont cru à un tremblement de terre ou un attentat terroriste mais ils ont été informés par le mokaddem du quartier que c’était le cul de Rkiya Talbouhalite qui avait éclaté.

«Au début j’ai cru que c’était un tremblement de terre. L’incident a éveillé les souvenirs amers de 1960. Ce n’est que par la suite que j’ai su que c’était les fesses de Lalla Rkia qui terrorisaient la ville.» confie Lhoussine l’épicier du quartier (qui a préféré garder l’anonymat) à Bopress.

D’après les premiers éléments de l’enquête, la défunte, qui possédait la paire de fesses la plus célèbre de la région Souss-Massa, avait abusé de dardak, sorte de pilules d’origine sahraouie consommées par les femmes pour obtenir des formes généreuses.

Les obsèques de Rkia Talbouhalite auront lieu ce vendredi après midi. Les habitants d’Ouled Teima promettent d’organiser des funérailles grandioses pour rendre un dernier hommage à celle qui a ébloui tous les Houaris aussi bien les jeunes que les vieux.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Excès de Dardak : Un cul explose à Ouled Teïma et effraie les habitants"

Laisser un commentaire