Afin d’éviter un nouvel acte de vandalisme, le gouvernement algérien met en vente sur eBay toutes ses statues

Décembre dernier, un homme barbu vêtu d’un Qamis s’est attaqué à la statue de la fontaine emblématique de Sétif, en Algérie.

La dame nue en pierre a reçu des coups de marteau creusant sa poitrine et effaçant son visage. La statue a été complètement défigurée.

L’auteur de cet acte de destruction a expliqué aux policiers lors de son arrestation: «Même en pierre elle me provoquait. Je devais refaire mes ablutions à chaque fois que je passais à côté pour rejoindre la mosquée. Des fois, que Dieu me pardonne, je m’arrêtais pour me masturber, tellement elle m’excitait.»

Son épouse, pendant son interrogatoire avait avoué: «Que justice soit faite, il ne s’agit pas uniquement d’un simple acte de vandalisme, personne ne parle de moi et de ma dignité bafouée. Je me sens trahie! Elle a quoi de plus que moi!»

Le mouvement Femen algérien a organisé un sit-in de solidarité, seins nus devant la fontaine, pour condamner ces actes barbares subis par leur sœur de pierre.

Face à la pression des habitants d’un côté et les menaces formulées par les activistes islamistes de l’autre, le ministre de la culture algérien a décidé de mettre en vente la statue sur eBay, afin d’éviter un nouvel acte de ce genre.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Afin d’éviter un nouvel acte de vandalisme, le gouvernement algérien met en vente sur eBay toutes ses statues"

Laisser un commentaire