Bicentenaire de Karl Marx: Nabila Mounib n’a jamais lu le «Manifeste communiste», Mustapha Brahma en est à la troisième page

Nabila Mounib, Karl Marx et Mustapha Brahma

Aujourd’hui le monde célèbre le 200ème anniversaire de Karl Marx, l’un des grands philosophes et intellectuels qui ont marqué l’histoire de la pensée universelle. Bopress s’interroge sur l’héritage de ce grand penseur et invite des chefs de partis politiques, des associations des droits de l’Homme et des mouvements estudiantins qui se réclament du marxisme.

Né le 5 mai 1818 à Trèves en Rhénanie et mort le 14 mars 1883 à Londres, Karl Marx est l’intellectuel qui a le plus réussi à universaliser sa pensée. Il ne s’est pas contenté d’expliquer le monde, il a essayé de le modifier et de le changer en faveur des plus démunis, il le disait lui-même : «Les philosophes n’ont fait qu’interpréter le monde ; il faut désormais le transformer».

Bopress a rencontré Mustapha Brahma, il est le secrétaire général de la Voie démocratique (Annahj Addimocrati) et le plus marxiste des chefs de partis de gauche marocains. On l’a interrogé sur le Manifeste du parti communiste, le texte fondateur du marxisme et la bible des ouvriers. Notre journaliste a été surpris lorsque Brahma lui a répondu qu’il n’avait pas encore fini la lecture de ce livre sorti en février 1848 (50 pages). «Je n’ai pas encore tout lu, j’ai d’autres chattes à fouetter. Je suis plus brahmanique que marxiste-léniniste» Répond-t-il à Bopress.

Quant à Nabila Mounib, l’actuelle secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU) et de la Fédération de la gauche démocratique (FGD), elle nous a répondu à la hâte : «Désolée, j’ai commencé et j’ai pas aimé, en ce moment je suis en train de lire L’Alchimiste, je promène mon caniche, bye !»

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Bicentenaire de Karl Marx: Nabila Mounib n’a jamais lu le «Manifeste communiste», Mustapha Brahma en est à la troisième page"

Laisser un commentaire