Privé de sexe depuis 40 ans, un séquestré de Tindouf voit ses spermatozoïdes se métamorphoser en vers de compost

Les séquestrés de Tindouf ont observé un phénomène inédit ce vendredi matin. Un quinquagénaire découvre, en se réveillant, des insectes sur ses draps et des odeurs nauséabonds.

Selon El Ghouroub TV, Sidamhamed Biba El Rguibi a été transporté à l’hôpital Mustapha Pacha à Alger pour recevoir les soins nécessaires. L’homme, âgé de 57 ans, a perdu conscience après s’être réveillé le lendemain d’une pollution nocturne en compagnie de dizaines de vers de compost.

D’après Arjen Plattenheard, de l’organisation Médecins sans frontières (MSF), le malade n’a jamais fait l’amour et ne s’est livré à aucun acte masturbatoire et cela depuis 40 ans, ce qui a donné lieu à une transmutation biologique : Les milliards de spermatozoïdes se sont métamorphosés en vers de compost.

L’organisation MSF tire la sonnette d’alarme et appelle l’Algérie à améliorer les conditions de vie des milliers de séquestrés sahraouis en dotant les camps de maisons closes avant qu’il ne soit trop tard.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Privé de sexe depuis 40 ans, un séquestré de Tindouf voit ses spermatozoïdes se métamorphoser en vers de compost"

Laisser un commentaire