Mondial 2026: Trump menace de frapper Tindouf si l’Algérie continue à soutenir la candidature marocaine

Dans un tweet publié ce vendredi matin, le président américain Donald Trump a menacé tous les pays qui ne soutiendraient pas la candidature nord-américaine de rupture de relations.

«Les États-Unis ont présenté une candidature solide avec le Canada et le Mexique. Ce serait une honte si les pays que nous soutenons toujours s’opposaient à la candidature américaine. Pourquoi devrions-nous soutenir ces pays si eux ne nous soutiennent pas (y compris aux Nations Unies)?»

Le président américain a également expliqué au Washington post son plan pour soutenir la candidature américaine. «On va intimider tous les pays qui voteraient pour la candidature marocaine le 13 juin. Ils sont fous ces pays qui jetteraient leur dévolu sur un pays où les gens ne mangent pas encore à leur faim. On commencera par son voisin l’Algérie et sa ville Tindouf.»

D’après les observateurs le choix de l’Algérie s’explique, outre le voisinage, par le statut de Qibla des révolutionnaires qu’a eu l’Algérie depuis des décennies après son grand soutien apporté aux peuples opprimés. Les États-Unis veulent toucher l’Algérie dans ce qu’elle a de plus sensible: Tindouf, là où résident quelques réfugiés que le régime algérien aime plus que son propre peuple.

«Le pays de deux millions de martyrs ne craint pas les États-Unis. S’ils touchent à la nation, on va les niquer tous. One, Two, Three, viva l’Algérie.» Confie fièrement à Bopress un journaliste algérien de la chaîne El Ghouroub TV qui a préféré garder l’anonymat.

About the Author

Bopress
Le leader du camouflage médiatique

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Mondial 2026: Trump menace de frapper Tindouf si l’Algérie continue à soutenir la candidature marocaine"

Laisser un commentaire