Un chercheur marocain de l’ISTA découvre une faille permettant de regarder du porno sur Wikipédia

Le porno n’est plus l’exclusivité des sites bleus et des chaînes pornographiques comme BeIN Porn HD, désormais, les internautes peuvent visualiser du contenu adulte sur le site web de Wikipédia, mais aussi via l’application mobile de l’encyclopédie.

Cette possibilité a été découverte par un jeune chercheur marocain, Samir Boutoummazt, étudiant en 2ème année Développement Informatique, à l’Institut Supérieur de Technologie Appliquée (ISTA) de Guelmim.

Samir était en train de rédiger un article encyclopédique sur son artiste préféré, 7liwa, lorsque par erreur, il insère un code informatique lui permettant d’avoir accès à n’importe quel site sur la toile. Samir, surpris par sa découverte, teste cette faille sur un site pornographique très connu au Maroc (www.***x***o***.com), se masturbe pour dégager l’énergie négative, et publie ensuite son exploit sous la rubrique « Sciences et Tech » de la plateforme multidisciplinaire Chouf TV.

Selon Julian Ass-ange, le fondateur de WikiLeaks, cette faille va permettre aux utilisateurs d’accéder à tous les sites bannis par les gouvernements totalitaires, aux plateformes chiffrées et non gratuites comme Amazon et Springer, mais aussi aux services du web profond (Deep Web).

About the Author

Boubker Dylan
La guerre ne sert plus à rien, lorsque toutes les femmes sont mortes.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Un chercheur marocain de l’ISTA découvre une faille permettant de regarder du porno sur Wikipédia"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*