Slobodan Praljak s’est suicidé pour ne pas voir la Croatie s’humilier devant le Maroc en quarts de finale du Mondial 2018

Le militaire et homme politique Croate de Bosnie, Slobodan Praljak, s’est suicidé il y a quelques jours, devant les juges du tribunal de La Haye qui l’ont condamné à 20 ans de prison, pour des crimes de guerre dans l’ex-Yougoslavie.

Praljak s’est donné la mort en direct, en avalant une fiole de cyanure, après avoir crié quelques phrases qu’on a mal traduites. Par conséquent, on a attribué sa mort à son verdict et à son refus d’être jugé comme criminel.

Mais les investigations profondes qu’a menées la police néerlandaise ont dévoilé une autre histoire. Slobodan Praljak s’est en effet suicidé, après avoir été mis au courant des résultats du tirage au sort de la Coupe du monde 2018. Le Maroc va se qualifier facilement pour les huitièmes de finale en terminant premier du groupe B. Alors que la Croatie dans le groupe D, devra se contenter de la 2ème place derrière l’Argentine. Les deux équipes passeront ensuite en quarts de finale où elles devront s’affronter.

Vu le niveau supérieur des Lions de l’Atlas par rapport aux Croates, le match est perdu d’avance pour ceux-ci, qui vont devoir encaisser une défaite historique face au Maroc. Un héros national comme Praljak ne peut pas avaler une telle humiliation, il a préféré alors avaler le poison en criant : «Slobodan Praljak n’a jamais perdu aucune bataille. Je rejette avec mépris votre défaite.»

About the Author

Boubker Dylan
La guerre ne sert plus à rien, lorsque toutes les femmes sont mortes.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Slobodan Praljak s’est suicidé pour ne pas voir la Croatie s’humilier devant le Maroc en quarts de finale du Mondial 2018"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*