Avec un salaire mensuel de 2 francs, Charafat Afilal est la plus pauvre fonctionnaire d’État dans toute l’histoire de l’humanité

Né en 1972 à Tétouan, Charafat Afilal est une jeune militante du parti communiste marocain (PPS). Ministre depuis 2013 au sein du gouvernement Benkirane II, elle accepte d’être renommé ministre dans le gouvernement El Othmani I, et toujours avec un salaire qui ne dépasse pas 2 francs.

C’est dans une émission en direct sur la chaîne officielle marocaine «Akhna TV», que Charafat a choqué les téléspectateurs en déclarant que son salaire mensuel n’est que 2 francs. La pauvre ! Tout le monde a cru qu’elle touchait au moins 50 000 DH de salaire, et qu’elle aurait une retraite à vie de 35 000 DH, mais ce n’était pas le cas. La pauvreté et la misère d’Afilal lui ont valu le titre de «ministre à deux francs», un nom qu’elle mérite bien.

Cette jeune belle femme qui a bouleversé la définition classique du nationalisme et de l’amour de la patrie, décide donc de servir le peuple marocain et de porter à nouveau le fardeau du ministère le plus vital dans la vie politique, celui de l’Eau. Avec un salaire de 2 francs seulement, elle est la plus pauvre fonctionnaire d’État dans toute l’histoire de l’humanité, dépassant ainsi l’ancien maire de la ville de New York «Michael Bloomberg» qui gagnait 1 dollar symbolique par an.

Avant de devenir ministre de l’eau, Charafat Afilal a travaillé au Centre National des Sciences et Techniques Nucléaires (CNESTEN) où elle fabriquait du nawawi (bombes nucléaires marocaines), et a inventé un téléphone portable qui transporte de l’eau potable (invention inspirée par le téléphone transmetteur d’odeur du défunt Abdellah Chakroun qui est né dans la même ville de Tétouan).

Face à la soif et à la sécheresse, la ministre à 2 francs ne sera heureusement pas la seule. Sa mission sera assistée par 3 autres ministères, par l’Office National de l’Eau Potable (ONEP) et par plusieurs autres instances et instituts nationaux, tous chargés de l’Eau.

About the Author

Dahmad Boutfounast
Je suis un journaliste sérieux et indépendant.

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur "Avec un salaire mensuel de 2 francs, Charafat Afilal est la plus pauvre fonctionnaire d’État dans toute l’histoire de l’humanité"

Laisser un commentaire